Suicide d’une directrice d’école : émotion, colère et des mesures à prendre pour la direction d’école

Lundi 23 septembre 2019, les personnels de l'Éducation nationale et toute l'opinion publique apprenaient avec effroi le suicide de Christine Renon, directrice d'école en Seine-Saint-Denis. Il est toujours difficile de faire face aux émotions et questions qu'un tel drame suscite.

La Fédération des Sgen-CFDT a rendu hommage à Christine Renon et soutient toutes les initiatives locales lui rendant hommage y compris l’appel intersyndical publié dans le communiqué du Sgen-CFDT de l’académie de Créteil, à la grève le jeudi 3 octobre, jour du CHS-CT académique exceptionnel convoqué suite au suicide de notre collègue.

Le Sgen-CFDT Orléans-Tours s’associe à l’appel intersyndical au rassemblement jeudi 3 octobre à 18 h. devant la DSDEN du Loiret.

La décision dramatique de notre collègue de mettre fin à ses jours, son courrier, ne laissent personne indifférent, nous interrogent toutes et tous. Voir la lettre d’Alain Rei, président de GDID, le 26 septembre et la Pétition intersyndicale – Plus jamais ça !

Le Ministère interpelé

La Fédération des Sgen-CFDT a interpelé le Ministère, et continuera de le faire, notamment lors de la réunion des instances de dialogue social à venir, autant que possible en lien avec les autres organisations syndicales avec lesquelles nous sommes en contact depuis le suicide de notre collègue.

Ce suicide doit être imputé au service : le Ministère doit prendre la mesure de la dégradation des conditions d’exercice et prendre enfin des mesures pour que cela change.

Des problématiques hélas bien connues

La décision dramatique prise par Christine Renon, sa lettre qui fait écho pour nombre de collègues car elle leur rappelle leur propre quotidien professionnel, ne peuvent que nous interroger, mais aussi parfois nous faire éprouver de la colère. Les problématiques posées dans sa lettre sont celles pour lesquelles des collègues font régulièrement appel au Sgen-CFDT, pour lesquelles adhérent·es et militant·es du Sgen-CFDT revendiquent des améliorations depuis plusieurs années.

Prévention des suicides, amélioration des conditions de travail, amélioration des conditions d’exercice des directeurs et directrices d’école sont des sujets sur lesquels nous intervenons, régulièrement et depuis plusieurs années. Pourtant, il n’y a toujours pas de médecine de prévention à la hauteur des enjeux, et les mesures dites de simplification ne sont pas une réponse à ce dont nos collègues en charge de la direction d’une école ont besoin pour exercer leur mission. Directeurs et directrices ont besoin de temps et d’un autre fonctionnement de l’école.

Le Sgen-CFDT Orléans-Tours organise une réunion d’Information Syndicale le mercredi 13 novembre à Montargis (matin) et à Châteauneuf-sur-Loire (après-midi) sur la problématique de la direction d’école.