Merci d’avoir voté CFDT ! Le bilan des élections est positif pour la CFDT, qui conforte sa 2° place dans le public, et pour notre fédération, qui recueille plus de voix et confirme son siège au Comité Technique de l’Éducation nationale. Mais pour le Sgen-CFDT Orléans-Tours, le bilan est très mitigé.

CHSCT

L’enquête demandée par le Sgen-Cfdt sur du management pathogène au Rectorat d’Orléans-Tours semble déboucher sur un enterrement de première classe. En réalité, une offre de formation aux cadres montre que le sujet est – enfin – pris au sérieux.

Le Rectorat d’Orléans-Tours a une curieuse conception du droit des organisations syndicales à communiquer avec les agents des services déconcentrés. Exemple le 2 octobre à la DSDEN du Loiret et sur le principal site du Rectorat à Orléans.

L’enquête sur les maltraitances à la Dafpic est enfin officiellement démarrée puisque le président de la commission d’enquête nommée par le CHS-CTA a envoyé aux personnels de la Dafpic et du GIP FTLV-IP un courrier exposant la démarche de la commission. Nos premières critiques et nos doutes.

Le CHS-CTA (Comité Hygiène et Sécurité – Conditions de Travail Académique) extraordinaire qui s’est tenu lundi 14 mai, en l’absence du Sgen-CFDT Orléans-Tours (qui n’a pas de siège dans cette instance) a décidé de créer une commission d’enquête.