La déclaration préalable du Sgen-CFDT Orléans-Tours au CHS-CT (Comité Hygiène et Sécurité – Conditions de Travail) du Loiret permet de pointer les principales raisons de se sentir mal en ce moment dans l’Education Nationale, et de le manifester par la grève.

Un groupe de travail intercorps était réuni le 26 novembre 2019 pour tenter un bilan des avancements à la Hors Classe et à la Classe Exceptionnelle

Après 3 années d’accès à la Classe Exceptionnelle, beaucoup de questions sans réponse : pratiques différentes selon les corps, perte presque généralisée de promotions, égalité professionnelle pas toujours respectée. Quant à l’accès à l’échelon spécial, l’attribution du barème n’est pas transparente.

La CAPA d’accès à la classe exceptionnelle des CPE s’est finalement tenue le 9 juillet, en présence des experts désignés par les organisations syndicales pour remplacer les collègues empêchés de siéger parce que promouvables.

L’État doit mieux reconnaître les qualifications, les compétences et l’engagement des agents publics. C’est pourquoi la CFDT a participé activement aux négociations et a paraphé le protocole PPCR : Parcours Professionnels Carrières et Rémunérations.
Où en est-on à l’Éducation Nationale à Orléans ?

RESTRUCTURATION

« Où l’égalité ne se trouve pas, il ne peut y avoir de république »
Nicolas Machiavel : Les discours sur Tite-Live (1512-1517)

femme = homme

La CAPA des CPE de l’académie d’Orléans-Tours réunie le 7 février a vu une première mise en œuvre de l’accord sur l’égalité professionnelle, avec une attention à la mixité proportionnelle pour les promotions.

Sur le mouvement des « Stylos rouges », notre syndicat n’a pas de position officielle. Néanmoins leur manifeste nous inspire quelques interrogations et remarques.